Nice (06), opération de la Colline du château « CCN 2019 » : étude anthracologique

Ce document présente les résultats d’analyses anthracologiques de quatorze
prélèvements réalisés lors des campagnes de fouille de 2018 et 2019. Les
opérations archéologiques concernent un ensemble de tombes médiévales datant du XIIe au XIIIe siècle et situées à proximité de la cathédrale de Nice (06), (opération CCN-2018 – 2019) (Fig. 1). Les prélèvements proviennent de « couches cendreuses » observées en fond de fosse.
Le site a été fouillé par le service archéologique de la ville de Nice sous la direction de Madame Aude Civetta et l’accord de son directeur Monsieur Fabien Blanc- Garidel. L’étude a été commandée par le Service Régionale de l’Archéologie (DRAC PACA), affaire suivie par Madame Rebuffat.

209 fragments ont été observés pour les quatorze lots.

Les dépôts observés étaient systématiquement à dominance cendreuse. Très peu de charbons y ont été détectés. La majorité des fragments montrait une taille d’environ 1 mm, ils étaient presque invisibles à l’oeil nu.
L’absence systématique de gros ou moyens fragments pose question. Les processus taphonomiques (fragmentation des charbons) ne semblant pas être en cause, le dépôt de cendres quasiment vierges de charbons semble être un choix délibéré.

14 taxons anthracologiques ont été déterminés sur l’ensemble du site. Ils
proviennent des différents étages de la végétation méditerranéenne.