Louviers (27), opération « AP 150 » : Tests palynologiques

Ce document présente les résultats des tests palynologiques de trois prélèvements réalisés lors de l’opération archéologique « AP 150 » sur la commune de Louviers (27).

Ce rapport vise à estimer le contenu palynologique des prélèvements dans l’optique de faire des analyses plus approfondies.

Le site a été fouillé par la Mission Archéologique Départementale sous la direction de Monsieur Vincent Dartois. L’étude a été commandée par le service avec l’accord de son directeur Monsieur Antide Viand.

L’observation des échantillons a livré des résultats pauvres en microrestes (les concentrations absolues n’excèdent pas 700 pollens / mL ce qui est très peu comparé aux concentrations obtenues dans des dépôts organiques, souvent supérieurs à 50000 pollens / mL). Seulement sept taxons polliniques, un type de spores et quelques microfossiles non polliniques ont été identifiés lors de ces tests (Fig. 3 et 4). Les prélèvements des US 79 et US 457 sont particulièrement pauvres.

La détection systématique et relativement importante des spores de Lycopodes introduits dans les volumes extraits (de 92 à 104 Lycopodes comptés, Figure 4), témoigne de la réussite du traitement physico-chimique d’extraction du matériel sporo-pollinique. Ce constat montre aussi que la faiblesse du stock pollinique tient à la pauvreté des sédiments et non à la méthodologie employée pour l’extraction.

Les quelques pollens et spores identifiés notamment dans le prélèvement de l’US 450, correspondent à des végétations aquatiques, arborescentes et herbacées :

– Quelques pollens pin (Pinus sp.) et de noisetier (Corylus sp.) ont été détectés.