Heudebouville (27) : Analyse des fragments charbonneux prélevés lors de l’opération archéologique de « La Zone ECOPARC3 » à Heudebouville (27).

Ce document présente les résultats d’analyses de restes charbonneux prélevés lors d’une fouille menée sur la commune de Heudebouville (27). L’opération archéologique « Ecoparc3 » s’étend sur deux zones de fouilles.
Une première zone (zone 1) correspond à un gros établissement gaulois, daté de la Tène finale. La fouille d’une seconde zone (zone 2) a permis de mettre au jour un enclos de la Tène moyenne avec une réoccupation gallo-romaine.
92 prélèvements de charbons ont été analysés dans cette étude.
Les contextes de collecte de charbons varient peu. Les prélèvements proviennent essentiellement de trous de poteaux, fosses et fossés. Quelques lots proviendraient de structures interprétées comme des fours.
Beaucoup des charbons prélevés de façon « éparse » (exemple dans les
comblements de fosses et fossés) correspondent vraisemblablement à des rejets de combustions, mais quelques lots associés à des trous de poteaux avec des traces de rubéfaction ou des structures de type « four » pourraient permettre d’aborder des aspects fonctionnels de façon plus détaillée.
Au regard du contexte archéologique et des premiers éléments d’interprétation du site, l’analyse anthracologique a été menée en fonction de trois objectifs :

  • Tenter de percevoir l’origine des charbons (est ce des restes de combustible ou de
    bois d’oeuvre?),
  • tenter de caractériser la qualité du combustible utilisé sur le site. En déduire si les
    assemblages ont fait l’objet de pratiques de charbonnage, s’ils sont plutôt
    caractéristiques d’usages domestiques ou artisanaux,
  • caractériser les boisements qui existaient dans l’aire de ramassage.

L’opération archéologique a été réalisée par la Mission Archéologique
Départementale de l’Eure sous la direction de M. Dartois. L’étude a été
commandée par M. Dartois, responsable d’opération, avec l’accord de son directeur M. Brun.