Rivecourt (60) : Analyse des fragments charbonneux prélevés lors de l’opération archéologique de Rivecourt (60).

Cette étude présente les résultats d’analyses de restes charbonneux prélevés lors d’une fouille menée sur la commune de Rivecourt (60).
Le site correspond à une occupation du Haut Moyen Age, situé sous une ferme moderne et à proximité d’un château seigneurial.
Les analyses anthracologiques présentées dans ce rapport concernent plus
précisément des rejets charbonneux retrouvés dans les comblements de diverses structures de type « Silo », fosse, puits.
Au regard du contexte archéologique et des premiers éléments d’interprétation du site, l’analyse anthracologique a été menée en fonction de trois objectifs :

  • Tenter de percevoir l’origine des rejets de charbons. A-t-on affaire à des restes de
    combustible ou de bois d’oeuvre,
  • tenter de caractériser la qualité du combustible utilisé sur le site. En déduire si les
    assemblages ont fait l’objet de pratiques de charbonnage, s’ils sont plutôt
    caractéristiques d’usages domestiques ou artisanaux,
  • caractériser les boisements qui existaient dans les aires de ramassage.

Cette opération a été menée par la société Archéopole. La fouille ci-présente a été dirigée par Hélène Assémat, responsable de l’opération.