Chartres (28) – fouille de la Rue du Chemin de Fer (C309) – étude anthracologique

img_charbon_luisantLe site archéologique « C309 » situé rue du chemin de fer à Chartres a permis de révéler des vestiges dont les niveaux sont attribués autour de 40-80 de notre ère.

Cette opération a été menée par le service archéologique de la Ville de Chartres. La fouille ci-présente a été dirigée par Pascal Gibut, archéologue du service archéologique.

Les charbons étudiés proviennent pour partie de restes interprétés comme des rejets issus d’un atelier d’affinage des métaux. Dans une moindre mesure quelques lots correspondant plutôt à des rejets domestiques ont aussi été étudiés.

L’étude anthracologique porte sur une sélection de 5 prélèvements. Le tamisage a été effectué par le service archéologique de la ville selon des mailles de 0,5 mm, 2.8 mm, 4 mm et de niveaux supérieurs (flottation).

Les restes anthracologiques proviennent d’un inventaire de 5 prélèvements correspondant à diverses couches et structures archéologiques. 112 charbons ont été étudiés.

 L’ensemble des lots anthracologiques a été observé.

Une diversité taxonomique très faible (deux taxons anthracologiques) a été constatée pour l’ensemble des lots. Ce résultat était quelque peu attendu au regard du contexte artisanal. Aussi, un protocole de calibration des bois, visant à apporter davantage de renseignements d’ordre technique a été mis en place.

Rapport soumis, en cours de relecture.